A la découverte du Pays Guerlédan - Argoat

Lac de Guerlédan - Tourisme en Centre Bretagne

A la découverte du Pays Guerlédan - Argoat

Pôle de l' Etang Neuf

  • Auberge de l' étang Neuf
  • Auberge de l' étang Neuf
  • Auberge de l' étang Neuf
  • Carte de la région de l'étang Neuf
  • réservoir de pêche à la mouche
  • Le musée de la résistance en Argoat
  • Le musée de la résistance en Argoat
  • Le musée de la résistance en Argoat
  • Le musée de la résistance en Argoat
  • Le musée de la résistance en Argoat
  • Atelier de Peinture
  • Atelier de Peinture
  • Atelier de Peinture
  • Atelier de Peinture
  • Atelier de Peinture
  • Etang Neuf
  • Pôle de l' Etang Neuf
  • Auberge de l' étang Neuf
  • Pôle de l' Etang Neuf
  • Pôle de l' Etang Neuf
  • Pôle de l' Etang Neuf
  • Etang Neuf
  • Etang Neuf
  • Pôle de l' Etang Neuf
  • Pôle de l' Etang Neuf
  • Pôle de l' Etang Neuf
  • Pôle de l' Etang Neuf
  • Pôle de l' Etang Neuf
  • Pôle de l' Etang Neuf
  • Pôle de l' Etang Neuf
  • Pôle de l' Etang Neuf
  • Etang Neuf
  • Etang Neuf
  • Etang Neuf
  • Etang Neuf
  • Etang Neuf
  • Etang Neuf
  • Chapelle de Notre-Dame du Logou
  • Chapelle de Notre-Dame du Logou
  • Chapelle de Notre-Dame du Logou
  • Chapelle de Notre-Dame du Logou
  • Chapelle de Notre-Dame du Logou

Le musée de la résistance en Argoat

Le musée de la Résistance en Argoat s'inscrit dans un lieu porteur de mémoire.
C'est au cœur de la forêt de Coatmallouen que se met en place, en juin 1944, le maquis de Plésidy à Saint-Connan.
Fort de plusieurs centaines d'hommes, il affronte les troupes d'occupation lors des combats du 27 juillet 1944 puis participe à la Libération de Guingamp et de sa région.

L'histoire de la Seconde Guerre mondiale et de la Résistance dans l'ouest des Côtes d'Armor vous est racontée à travers cinq espaces d'expositions et une salle de projection.

Pôle de l’Étang Neuf
22480 Saint-Connan
Tél. : 02 96 47 17 66
Courriel : etangneuf.asso@orange.fr
Site : www.etangneufbretagne.com

Auberge de l' étang Neuf

Le restaurant
6 entrées, 6 plats et 6 desserts au choix, un gage de fraicheur et de qualité. Une cuisine efficace, simple sans être simpliste, une carte accessible.
Avec chaque jour un menu différent à 13,50€, composé d'une entrée, d'un plat et d'un dessert.
Avec une formule groupe à 17€
L'hôtel
L'Auberge de l'étang neuf vous propose des chambres confortables, dans un écrin de verdure à Saint Connan, en Kreiz-Breizh, le coeur de la Bretagne.

Auberge de l' étang Neuf
7 étang neuf
22480 Saint Connan
Tél.: 09 54 67 36 09

Pôle Pêche

L'Étang-Neuf, plan d'eau de neuf hectares appartenant à la commune de Saint-Connan, se situe sur l'amont du Trieux, où prennent également leur source le Blavet et le Léguer.
Les récents aménagements de l'Etang-Neuf sont de grande qualité. Les bâtiments, l'auberge, le musée et les locaux dédiés à la peinture et à la pêche permettent un excellent accueil.
Or la différenciation et l'attractivité des réservoirs "mouche" se fait aujourd'hui essentiellement sur le niveau de prestations d'accueil, la qualité piscicole étant généralement proche d'un site à l'autre.
Le produit s'appuie donc sur ce nouvel équipement conforté par des aménagements en lien direct avec la pratique (pontons, barques, embarcadères..).

Atelier de Peinture

L'atelier de peinture de l'Étang-Neuf vous propose des stages, du débutant au confirmé.
Dans un cadre propice au rêve et à la création, suivez les traces des artistes de l'Étang-Neuf et laissez-vous porter par l'esprit du lieu.
L'atelier vous accueille, au bord de l'eau, dans un espace adapté et équipé du matériel nécessaire.
Les artistes vous mèneront par les sentiers, à la découverte de paysages de forêts, de pierres et d'eau, riches en patrimoine, de jour...comme de nuit.
L'Auberge de l'Étang-Neuf offre la possibilité d'une restauration et d'un hébergement sur le site.

L'atelier de Peinture André Sallé
Pôle de l'Etanf-Neuf -Etang-Neuf
22480 Saint-Connan
Tel.: 02 96 47 17 66
Tel.: 06 07 25 99 75
Courriel : etangneuf.asso@orange.fr

Chapelle de Notre-Dame du Logou

De la chapelle dédiée à Notre-Dame du Logou , édifié par les moines de l'abbaye de Coat-Mallouen au 15 siècle , subsiste principalement une partie des façades sud ( Renaissance) et Ouest (Coquille) .

Une bulle du pape Innocent 10 , datée de 1653 , accorde une indulgence plénière aux pélerins le jour de l' Annonciation.
Un tableau du 19 siècle , " le Partage " , a été offert par les anciens du maquis de Coat-Mallouen et rapelle que la chapelle a servi de cache lors des événements de juillet 1944.

La commune de Saint Connan , avec le concours de l'association de sauvegarde de la chapelle , a procédé à la réfection de la charpente ( à l'identique ) et de la couverture en 2001.
La baie nord ( 15 siècle ) a également été remise en valeur .

Le pardon a lieu le 3 dimanche de septembre avec présentation des enfants à Notre-Dame du Logou et procession

A proximité , visiter l'abbaye de Coat Malouen

Vallée de poulancre

  • Etang de Poulancre
  • Etang de Poulancre
  • Rivière de la vallée de Poulancre
  • Rivière de la vallée de Poulancre
  • Etang de Poulancre
  • Etang de Poulancre
  • Vallée de Poulancre
  • Etang de Poulancre
  • Etang de Poulancre
  • Vallée de Poulancre
  • Vallée de Poulancre
  • Vallée de Poulancre
  • Etang de Poulancre
  • Rivière de la vallée de Poulancre
  • Rivière de la vallée de Poulancre
  • Rivière de la vallée de Poulancre
  • Vallée de Poulancre
  • Ancien moulin
  • Forêt privée de Quelenec
  • Rivière de la vallée de Poulancre
  • Vallée de Poulancre
  • Rivière de la vallée de Poulancre
  • Rivière de la vallée de Poulancre
  • Carte du pays
  • Bourg de St Gilles du vieux Marché
  • Bar , restaurant , hotel de St Gilles du vieux Marché
  • Eglise de St Gilles du vieux Marché
  • Eglise de St Gilles du vieux Marché
  • Eglise de St Gilles du vieux Marché
  • Château du Quellenec
  • Château du Quellenec
  • Château du Quellenec
  • Château du Quellenec
  • Château du Quellenec
Le départ de la balade vous offre déjà un joli point de vue sur la vallée.
Vous apercevez l'étang de Poulancre et son manoir, construit au XVIIe et au XVIIIe siècle.

Plus loin, arrêtez-vous devant une grande croix en granit.
L'histoire raconte qu'autrefois, elle fut érigée par un couple ne parvenant pas à concevoir d'enfants.
Une fois la croix construite, leur souhait fut exaucé. Sur le socle, le promeneur peut lire "Quere et Ivone Carel", probablement le nom des deux heureux parents.

La suite de la balade vous plonge dans une nature toujours plus étonnante. Vous croisez le long de la route quelques plants de chèvrefeuille.
Vous ne le savez peut-être pas, mais les vertus de la plante sont nombreuses : son bois très solide servait autrefois à la construction de nombreux outils; ses feuilles réputées pour guérir les cors aux pieds possèdent également des propriétés antiseptiques ; ses racines procurent un colorant bleu utilisé pour teindre la laine ; ses fleurs odorantes sont prisées en parfumerie.

Vous êtes à présent face à l'étang de la Martyre. Il s'agit d'une retenue d'eau créée au Moyen Âge et partie intégrante d'un grand complexe sidérurgique.
En effet, à cette époque, Saint-Gilles-Vieux-Marché (qui ne s'appelle pas encore ainsi) possède une installation métallurgique. Délaissée un temps, des forges sont installées aux XVIIe et XVIIIe siècles près des étangs de la Martyre et de Poulancre.
La commune est alors un grand centre de production de clous, dont le rayonnement s'étend à toute l'Europe.

Aujourd'hui, l'endroit est calme. Peut-être aurez-vous la chance d'apercevoir ou d'entendre le martin-pêcheur.
La balade vous entraîne maintenant à travers les gorges de Poulancre.
Les chemins montent, parfois beaucoup, mais c'est pour mieux vous mener jusqu'à un nouveau point de vue.
D'ici, on aperçoit l'intégralité de Saint-Gilles-Vieux-Marché.

Vous longez le ruisseau de Poulancre. Il vous guide vers le lieu-dit Le Port.
Vous découvrez les maisons typiques du lieu. Elles sont en schiste, dont la qualité grossière a permis d'en extraire des pierres de construction.
Revenus dans le bourg, n'hésitez pas à vous y attarder. Il recèle encore de nombreux endroits à découvrir, tels la fontaine Saint-Gilles, datée de 1585. •

Infos: Longueur: 8 km Durée:2h30 Niveau : quelques passages accidentés Départ: Parking sur la place du Bourg. Prendre la route en direction de la salle polyvalente/tennis. Suivre le balisagejaune.


Vallée de Poulancre - Saint Gilles du Vieux Marché


Château du Quellenec - St Gilles Vieux Marché

Ce château, dont la partie centrale est d’origine date du 18ème. En 2020, il y aura 400 ans que le château appartient à la même famille.

Celui-ci n'est pas ouvert au public.

Le château du Quellenec tire son nom du breton kelenn, houx. Seule la partie centrale de l'édifice est d'origine, le reste est plus récent.
Probable berceau des Quellenec, importante famille du XVe au XVIIIe siècle, le château passe par la suite aux Coëtquen, aux Le Moënne de Cléden, aux Bizien et aux Le Métayer de Coëtdiquel.
Suzanne Le Métayer de Kerdaniel, héritière du château, épouse Guillaume-Jean-Joseph de Keranflec'h qui s'illustre comme chef des chouans sous le nom de Jupiter.
Plus tard, leur fils Charles devient maire de Saint-Gilles et fait de grandes recherches archéologiques, notamment sur Castel-Cran en Plélauff et sur les lechs, les plus anciens monuments d'origine bretonne.
Pendant la Seconde Guerre mondiale, Simone de Boisboissel, comtesse de Keranflec'h, recueille au château les aviateurs alliés, et les aide à regagner Londres.
plus d'info : www.saint-gilles-vieux-marche.fr/le-patrimoine.html

Vue panoramique

Un clic sur la vignette pour lancer la vue panoramique ( le temps de chargement de l'image peut etre important )
Vallée de Poulancre - Saint Gilles du Vieux Marché

Le bourg de ST Gilles du Vieux Marché

Vallée de Poulancre vue depuis le point de vue panoramique

Le canton de Corlay : le pays du cheval

Le canton de Corlay : le pays du cheval

Le canton de Corlay : le pays du cheval
Si les cinq communes autour de Corlay sont à dominante agricole, tournées vers l’élevage et la polyculture, le canton tient sa renommée du cheval, une spécificité presque ancestrale ici. Situé en grande partie au sud de la départementale 790 entre Quintin et Saint-Nicolas-du-Pélem, le canton, qui compte 3 500 habitants, marqua longtemps la frontière linguistique entre breton et gallo.

Corlay le pays du Cheval

  • La grande place de Corlay
  • La grande place de Corlay
  • Maison du Cheval
  • Château de Corlay
  • Château de Corlay
  • Château de Corlay
  • Château de Corlay
  • Château de Corlay
  • Château de Corlay
  • Château de Corlay
  • Etang de Corlay
  • Etang de Corlay
  • Etang de Corlay
  • Hippodrome de Corlay
  • Hippodrome de Corlay
  • Hippodrome de Corlay
  • Eollienne du Haut Corlay
  • Eollienne du Haut Corlay
  • vue panoramique de l'hippodrome de Corlay
  • vue panoramique de l'hippodrome de Corlay
  • vue panoramique de l'hippodrome de Corlay

Corlay

Nom breton: Korle Habitants (breton): Korlead (Korleiz), Korleadez (-ed)
Nom français Corlay
Habitants (français) Corlaisien
Code postal 22320
Code INSEE 22047
Site Internet : www.paysdecorlay.com

Curiosités
- Eglise St Sauveur (1575) remaniée et agrandie au cours des siècles ( 1808, 1812, 1845)
- château féodal (XIème Siècle)
- deux rues typiques, la rue au Lin et la rue du Fil évoquent des activitées exercées autrefois à Corlay

Edifices inscrits à I'inventaire des monuments Historiques:
- Maison place de l'Eglise, 1615
- La chapelle Sainte-Anne (XVI') mais mentionnée dès 1428 (statue de Sainte Anne en Albâtre, plat de quête en cuivre repoussé, vieilles statues)
- La fontaine Saint-Alain, ornée des bustes de Saint Alain et Saint Jean
- La croix Saint-Jean

Saint Martin des Pres

  • Four à pain à la Porte aux Moines
  • Four à pain à la Porte aux Moines
  • Four à pain à la Porte aux Moines
  • Four à pain à la Porte aux Moines
  • Four à chaud à Cartravers
  • Four à chaud à Cartravers
  • Four à chaud à Cartravers
  • Four à chaud à Cartravers
  • Four à chaud à Cartravers
  • Four à chaud à Cartravers
  • Carte de Saint Martin des prés
  • Carte de Saint Martin des prés
  • Carte de Saint Martin des prés
  • La butte St Michel
  • La butte St Michel
  • La butte St Michel
  • La butte St Michel
  • La butte St Michel
  • La butte St Michel
  • La butte St Michel
  • La butte St Michel
  • La butte St Michel
  • Table d'orientation sur la butte St Michel
  • Table d'orientation sur la butte St Michel
  • La butte St Michel
  • La butte St Michel
  • La butte St Michel
  • La butte St Michel
  • La butte St Michel
  • Entée du Bourg de St Martin des Prés avec son école
  • Garage de St Martin des Prés
  • Restaurant  de St Martin des Prés
  • Boulangerie de St Martin des Prés
  • Mairie et jeux de boules de St Martin des Prés
  • Salle des fêtes de St Martin des Prés
  • Salle des fêtes de St Martin des Prés
  • Eglise de St Martin des Prés
  • Eglise de St Martin des Prés
  • illumination de noel
  • illumination de noel
  • illumination de noel
  • Eglise de St Martin des Prés
  • illumination de noel
  • illumination de noel
  • Etang de St Martin des Prés
  • Etang de St Martin des Prés
  • Etang de St Martin des Prés
  • Etang de St Martin des Prés
  • Etang de St Martin des Prés
  • Parc du presbitère
  • Parc du presbitère
  • Chapelle St Jean
  • Chapelle St Jean
  • Chapelle St Jean
  • Chapelle St Jean
  • Chapelle St Jean
  • Chapelle St Jean
  • Chapelle St David
  • Chapelle St David
  • Chapelle St David
  • Chapelle St David
  • Chapelle St David
  • Calvaire St David
  • Chapelle St Roch
  • Chapelle St Roch
  • Chapelle St Roch
  • Chapelle St Roch
  • Chapelle St Roch
  • Chapelle St Roch
  • Chapelle St Roch
  • Chapelle St Roch
  • Chapelle St Roch
  • Chapelle St Roch
  • Chapelle St Roch

St Martin des Prés

Nom breton Sant-Varzhin-Korle
Habitants (breton) Santvarzhinkorlead (...korleiz), Santvarzhinkorleadez (-ed)
Nom français Saint-Martin-des-Prés
Habitants (français) Martinais
Rang 1 334 ème ville bretonne sur 1 498 (en nombre d'habitants)
Superficie 20 km²
Code postal 22320
Code INSEE 22313

Curiosités
- L'histoire de Saint-Martin est très liée à celle des moines de l'Abbaye de Bon-repos.
- L'église possède un tabernacle du XVIIIème des Carmes de Quintin.
- De nombreuses chapelles sont à visiter: Ste-Barbe (1769), St-Roch (XVIème), St-David (1705), St-Jean (XVIIIème).
- Des manoirs dont celui de Clunehault et des calvaires s'égrenent dans la carnpagne.
- La Butte St-Michel est le 3ème point culminant de la Bretagne, elle offre un panorama sur 30 km. Elle abrite des ressources minieres encore non exploitees (argent, cuivre, plomb, zinc).
Village fleuri: 1" Prix régional 95/96 : 1 Fleur 1" d'Honneur départemental

Saint Nicolas du Pelem

  • Etang du Pélinec
  • Auberge du Pélinec
  • Etang du Pélinec
  • Etang du Pélinec
  • Etang du Pélinec
  • Etang du Pélinec
  • Etang du Pélinec
  • Etang du Pélinec
  • Etang de Beaucours
  • Etang de Beaucours
  • Etang de Beaucours
  • Etang de Beaucours
  • Etang de Beaucours
  • Etang de Beaucours
  • Etang de Beaucours
  • Etang de Beaucours
  • Etang de Beaucours
  • Etang de Beaucours
  • Etang de Beaucours
  • Etang de Beaucours
  • Etang de Beaucours
  • Etang de Beaucours
  • Etang de Beaucours
  • Etang de Beaucours
  • Etang de Beaucours
  • Etang de Beaucours
  • Les remparts crénelés
  • Les remparts crénelés
  • Les remparts crénelés
  • Les remparts crénelés
  • Les remparts crénelés
  • Rivière à coté des remparts crénelés
  • Rivière à coté des remparts crénelés
  • Menhir dans le bois  à coté des remparts crénelés
  • Menhir dans le bois  à coté des remparts crénelés

Un chef-lieu qui bouge

Nichés dans la forêt communale de Saint Nicolas du Pélem, le bois de Beaucours et son étang sont un modèle d’équilibre naturel entre faune et flore.
À la sortie du bourg, le chemin de la vallée du Faodel a remplacé la voie de chemin de fer Saint Nicolas du Pélem - Guingamp.
“Bothoa, qui fut l’ancien chef-lieu jusqu’en 1837, est doté d’une église et son ossuaire et équipé d’un café épicerie, d’une salle communale très demandée par les familles et du Musée rural de l’éducation.
Un lieu unique dans le département où l’on peut revivre la journée d’un écolier dans les années 1930. Ce sera le cas le jeudi 29 octobre*”, explique Michel Connan né à Bothoa.
Autre lieu innovant, la ferme expérimentale de Crécom, une station de recherche appliquée pour les productions porcine et bovine. Cette propriété du Conseil général est gérée par les chambres d’agriculture.
L’agroalimentaire est présent encore avec les coopératives Coopagri et Eolys, l’entreprise Vatédis où 170 personnes élaborent des produits de qualité. Les transports Grisot, l’entreprise de bâtiment Le Couillard, Super U et la société le Cozler, qui fabrique des pièces pour l’agroalimentaire, font partie du paysage économique local. Rappelons que la population se rassembla pour sauver l’usine partie en fumée en 1996.
Une trentaine de permanents font vivre la maison de retraite qui accueille près de 60 résidants.
À Saint Nicolas du Pélem, qui dispose d’un centre médical - Sainte-Tréphine gère le centre de soins infirmiers -, d’une Poste, d’une salle des fêtes, d’une agence technique départementale sur les six actuelles, sont regroupés deux comités d’entraide.
Des services variés et une grande place faite à la culture et au sport.
Quelques musiciens de renom, comme Yann-Fañch Kemener, originaire de Sainte-Tréphine, David Pasquet et les frères Lotout de Saint Nicolas du Pélem.
N’oublions pas la bibliothèque, l’école de musique, le cercle celtique des Blés d’or avec 120 inscrits de 5 à 80 ans, l’harmonie de Corlay-Saint-Nicolas.
Douglas, un Anglais installé en Côtes d’Armor participe aux répétitions.“J’ai de la famille en Bretagne mais je me suis intégré surtout grâce à la musique.
Je donne même des cours. Mais (petit sourire) ce n’est pas facile de répéter avec les Français ; ils ne sont pas souvent à l’heure”.
Football, basket, hand-ball, tennis de table et même fléchettes, apportent un dynamisme parmi les jeunes.
“Nous avons aussi rénové la piscine aqualudique mais il faudrait sans doute améliorer le confort du camping pour attirer des touristes.
Et Saint-Nicolas s’exporte beaucoup à travers les jumelages entretenus avec l’Irlande, la Pologne, le Bénin, le Sénégal ou encore la Norvège”.
Un canton qui joue l’ouverture.

Les remparts crénelés

Les remparts crénelés sont une ébauche de ce qui aurait dû être un château par la suite. En effet, le comte De Boiboissel avait projeté de bâtir un château en cet endroit afin d’accueillir le comte de Chambord, prétendant au trône de France sous le nom d’Henry Y. Les travaux commencèrent en 1875, mais le comte de Chambord préféra se réfugier en Autriche et le château ne fût jamais construit. Seules les tourelles témoignent de ce projet
Pour s'y rende : Se garer sur la place de l’église. Prendre la petite ruelle sans issue juste à côté du Crédit Agricole, remonter jusqu' au bout. Prenez le petit chemin qui passe en bas des remparts. A côté de la tour de droite, vous avez un petit escalier qui permet d'accéder au bois et à la rivière avec son mini chaos et chute.
En remontant sur la gauche le sentier traversant le bois, vous allez arriver à une intersection perpendiculaire, prenez sur la gauche et remonter sur la colline, vous allez arriver jusqu'au menhir.

Contact

Base nautique Pen ar Hoat
Tel : 02 96 36 53 89
www.tourismekreizbreizh.com

Jardin du grand Launay
Le grand Launay

Association des Anciens et Amis du maquis de Plésidy St Connan Coatmallouen
Tel : 02 96 40 15 60 ou 02 96 21 47 85

CCKB, Communauté de communes du Kreiz Breizh
Tel : 02 96 36 53 89
www.kreiz-breizh.fr

Musée Rural de l’Éducation, Bothoa
Tel: 02 96 29 73 95
musee.ecole.bothoa[@]wanadoo.fr
www.musee-ecole-bothoa.com